La grippe : risque élevé chez les séniors | Allovie
Appel gratuit n° vert
0 800 300 364
Appelez-nous gratuitement
Besoin de conseil ?
X

Rappelez-moi
Ou appelez-nous au :
0 800 300 364
Appel gratuit n° vert

La grippe : risque élevé chez les séniors

Au cours de l’hiver 2017-2018, les services de réanimation signalent près de 3 000 cas graves de grippe saisonnière à Santé Publique France. Parmi les 81 % des patients ayant au moins un facteur de risque, 47 % ont plus de 65 ans et sont déjà sujets à de nombreuses pathologies chroniques. En cette même période, l’excès de mortalité imputable à la grippe est estimé à près de 13 000 décès, dont 85 % chez les personnes de plus de 75 ans. La grippe est donc la première cause de mortalité infectieuse chez les seniors. Comment lutter contre ?

 

La grippe : où en est-on actuellement ?

 

Selon le dernier bulletin épidémiologique publié par Santé Publique France en semaine 3 de 2019, l’activité grippale saisonnière est en nette augmentation en France métropolitaine. Toutes les régions sont classées en épidémie à l’exception de la Normandie. Les virus de type A, responsables de la « vraie » grippe sont majoritairement en circulation. Grâce à la campagne de vaccination entamée en octobre 2018, la couverture vaccinale est en légère progression en comparaison avec l’an dernier. Cependant, chez les personnes à risque elle reste insuffisante. Généralement sans danger chez les enfants et les adultes en bonne santé, la grippe peut être très dangereuse pour les séniors. Les complications risquent d’être graves : infections diverses, problèmes neurologiques, pneumonie. Les établissements d’hébergement collectif sont souvent les lieux les plus propices aux épidémies.

 

Pourquoi se faire vacciner contre la grippe ?

 

La vaccination vivement recommandée chez les personnes fragiles demeure la protection la plus efficace contre la grippe et les complications qui peuvent en découler. Le virus étant en constante mutation, la vaccination doit être renouvelée chaque année. L’Organisation mondiale de la santé se base sur le virus de l’année précédente pour produire un nouveau vaccin. Administré à partir de fin octobre, le vaccin protège de la grippe sur une période d’une année. Le vaccin est remboursé à 100 % par la Sécurité Sociale pour les personnes âgées de 65 ans et plus.

Un senior sur deux ne souhaite pourtant pas se faire vacciner par peur des effets secondaires. Les réactions locales, comme des rougeurs ou une douleur au niveau de la piqûre, se manifestent chez un peu moins de 10 % des sujets. La vaccination peut parfois donner lieu à des symptômes passagers semblables à ceux de la grippe. Mais le vaccin ne transmet jamais la grippe, puisqu’il est inactivé. Par ailleurs, il est toujours possible de contracter la grippe même après vaccination, mais les conséquences sont beaucoup moins graves, entraînant moins souvent une hospitalisation ou un décès.

 

Les symptômes de la « vraie » grippe et les bons gestes d’hygiène

La vraie grippe, contrairement au syndrome grippal d’intensité modérée, est caractérisée par des symptômes d’une forte intensité. Pendant la période d’incubation, d’environ 2 jours, une forte fièvre – autour de 39 °C — peut apparaître brutalement, suivie de courbatures, d’une importante fatigue et de frissons. Le virus attaque les voies respiratoires, entraînant également des maux de tête, une toux, un important écoulement nasal et des difficultés à respirer. Sans complication, la grippe dure une semaine. La grippe se transmet très facilement par la salive, les postillons, la toux et par le contact direct avec une personne porteuse du virus, les mains plus particulièrement.

Les quatre mesures-barrières établies par les pouvoirs publics en France sont simples et efficaces pour réduire la transmission de la grippe. Dans le cadre de la campagne de prévention « Maîtrisez les bons gestes contre le virus de l’hiver » jusqu’au 3 mars 2019, les autorités sensibilisent l’ensemble de la population à :

 

— Se laver les mains au savon fréquemment

— Éternuer dans son coude et non dans les mains

— Utiliser un mouchoir à usage unique

— Porter un masque jetable dès la présentation d’un syndrome grippal pour éviter de contaminer les autres.

 

Téléassistance     Actualités     
8500 abonnés nous font confiance   8500 abonnés nous font déjà confiance
Consultez tous les avis Consultez tous les avis

Toutes nos offres de Téléassistance pour séniors

Rappel gratuit
Une question ? On vous rappelle gratuitement !
Rappelez-moi

NOS AVANTAGES

aucun frais d'installation

installation rapide

astreinte téléphonique 24h/24

astreinte technique 7j/7